L'agriculture de subsistance pratiquée au Bénin est à peu ou sans apport d'intrants. Cette forme d'agriculture, performante par le passé, est aujourd'hui remise en cause en raison de la pression démographique qui ne favorise plus les jachères naturelles de longue durée. Le présent module présente la technologie d’amélioration du potentiel de production des sols par l’association du maïs avec le pois d’angole sur deux campagnes agricoles.